Bitcoin physique : un pont vers le monde numérique

Cryptomonnaie physique en or

Bitcoin physique : un pont vers le monde numérique.

La crypto-monnaie la plus connue au monde n’est disponible que sous la forme numérique. La société de médias germanophone BTC-ECHO a réalisé une pièce de monnaie bitcoin physique – pour les offrir à leurs abonnés.

Le développement de ce que Sven Wagenknecht et ses collègues appellent « l’écosystème blockchain » n’en est qu’à ses débuts. Les créateurs du magazine médiatique BTC-ECHO en sont convaincus. La plus grande plate-forme médiatique germanophone est spécialisée dans la technologie blockchain – et donc aussi sur les crypto-monnaies telles que le Bitcoin.

La plus connue des crypto-monnaies n’est disponible que virtuellement. Toutefois, les créateurs de BTC-ECHO ont proposé quelque chose d’original pour leurs abonnés. „Nous voulions donner aux abonnés annuels à notre magazine, qui paraît une fois par mois, quelque chose de réel – précisément parce que les crypto-monnaies ne sont pas tangibles“, explique Sven Wagenknecht, co-fondateur et rédacteur en chef de BTC-ECHO.

« C’est bien sûr difficile de toucher quelque chose dans le domaine numérique », explique Sven Wagenknecht. Vous ne pouvez même rien saisir visuellement – parce que vous ne pouvez pas « voir » le Bitcoin. L’analogie avec une pièce de monnaie était tout de même évidente.

Bitcoin physique en Argent et or


« Nous avons longtemps pensé à quoi devrait ressembler une telle pièce pour nos abonnés », dit-il. Sven a donc compilé des informations concrètes avec la crypto-monnaie Bitcoin : le logo Bitcoin, par exemple.

Pièce de crypto-monnaie physique. Frappée en or.

C’est ainsi que ce crypto-coin personnalisé a été créée en collaboration avec derTaler, „qui nous a aidé à concevoir le design de notre pièce selon nos idées“. Sven Wagenknecht et son équipe sont très satisfaits du résultat. La pièce physique du Bitcoin a été très bien accueillie par les abonnés du magazine qu’elle a déjà dû être commandée sept fois.

„Les abonnées veulent toucher une pièce Bitcoin personnalisée, la regarder, la poser sur la table – même si elle n’a en fait aucune valeur réelle autre que la valeur du collectionneur.“ La cryptomonnaie physique est très demandée. C’est pourquoi BTC-ECHO les a toujours dans sa gamme en guise de „cadeau“.

Sven Wagenknecht attribue cette fascination au fait que la crypto-monnaie personnalisée génère une liaison vers un monde entièrement numérique. Les gens veulent comprendre ce monde – et c’est là que la cryptomonnaie physique entre en jeu. « L’analogique, le physique est une aide – vous pouvez voir que tout cela a quelque chose à voir avec une pièce de monnaie, avec de l’argent, également avec de l’or comme matière première ; il y a un mélange qui rend le phénomène plus facile à expliquer », explique l’expert du numérique. Après tout, Bitcoin est souvent appelé « or numérique ». Ce qui rend les choses plus faciles.

C’est pourquoi la pièce est volontairement de couleur or. L’aspect du Bitcoin en tant que monnaie est également pris en compte ici. Parce que théoriquement, vous pouvez payer avec Bitcoin. Tout cela est résumé dans la pièce. „L’idée d’une cryptomonnaie physique est très bonne car les abonnés veulent les montrer à leurs amis et à leur famille.“

Afin de transmettre cette valeur, le matériel et le design étaient importants pour l’équipe ; le niveau d’exigence était élevé. derTaler était le choix parfait à cet égard.

Bitcoin: En ligne et sur papier

Pour chaque abonnement annuel, l’abonné recevra la pièce Bitcoin personnalisée en remerciement. « Et la cryptomonnaie a tout pour plaire, car toute la complexité du Bitcoin s’y trouve – un véritable défi », explique Sven Wagenknecht, « que derTaler a réalisé avec précision ».

D’un côté, vous pouvez voir le logo Bitcoin, la lettre „B“ avec deux lignes continues. Il est écrit „Bitcoin“ avec l’abréviation BTC. Une écriture latine est également indiquée : Vires in numeris, force du nombre. Ceci est destiné à exprimer la confiance dans les nombres, les mathématiques, la technologie et donc dans le protocole blockchain qui se cache derrière Bitcoin. Le nombre 21 millions figure également sur la page. Cela signifie le nombre maximum de crypto coin personnalisé.

La culture du réseau et de la crypto-monnaie

De l’autre côté se trouve la tête d'“Anonymous“, un phénomène Internet qui est utilisé dans le monde entier par divers groupes et individus au sein de la culture des réseaux, principalement en relation avec la scène des hackers.

Pourquoi Anonymous ? „Cela correspond très bien à l’histoire du Bitcoin“, déclare Sven Wagenknecht.

Cette face de la pièce Bitcoin est aussi complétée par le terme « système de paiement électronique peer-to-peer ». Le message caché de la première transaction jamais effectuée avec Bitcoin en 2009 prend tout son sens sur la pièce complexe et personnalisée. Tant de contenu sur une si petite pièce que tout le monde adore.

Pièce personnalisée pour le jeu vidéo Call of CTHULHU

Pièce personnalisée pour le jeu vidéo Call of CTHULHU

Verso de la  pièce personnalisée: Frappage précis du logo du jeu.FOCUS HOME INTERACTIVE, UN PARTENAIRE DE LONGUE DATE.
UNE PIÈCE PERSONNALISÉE POUR LES GAMERS

Créée en 1996, Focus Home Interactive est un éditeur français de jeu vidéo dont le siège social se situe à Paris.

Nous avons eu le plaisir de retravailler avec Focus Home Interactive sur le lancement du jeu Call of Cthulhu, qui propose un jeu vidéo inspiré de l’œuvre de l’américain Howard Phillips Lovecraft. Après avoir travaillé sur la pièce du BLOOD BOWL pour le lancement du jeu en 2015, nous avons recommencé, mais cette fois-ci dans un tout autre univers.

Recto de la pièce personnalisée avec le nom du jeu vidéo Call of CTHULHU.

ZOOM SUR LA PIÈCE PERSONNALISÉE

Notre pièce d’une dimension de 40 mm sur 3mm d’épaisseur est en alliage de zinc avec un placage laiton sur laquelle figure le symbole de Cthulhu que l’on reconnait aux tentacules, ainsi qu’un texte illisible en alphabet runique au recto, et le nom du jeu au verso.

Pour donner un aspect antique et mystérieux, la finition de cette pièce personnalisée est légèrement recouverte d’un patinage noir, en ajoutant un arrière-plan « gritty », c’est-à-dire qu’à l’intérieur du symbole et du texte gravés dans la pièce, le fond est comme recouvert de particules ou de sable. Chaque pièce est protégée par une capsule acrylique transparente pour rester au fil du temps un bel objet de collection.

A la suite de la sortie du jeu, en octobre dernier, nous sommes allés voir sur internet les photos et avis des gamers qui ont reçus le kit de presse et notre pièce. Nous sommes ravis que tous les avis soient positifs !

Nous remercions sincèrement Focus Home Interactive pour la confiance témoignée au fil de ces années et nous espérons à une collaboration très prochaine, pour une nouvelle édition de leur pièce personnalisée.

Pièce personnalisée régionale

La pièce dorée du Mecklenburg-Vorpommern

Une pièce personnalisée ou la monnaie du pays de Mecklenburg-Vorpommern?

Adapté pour les élections régionales de la région de Mecklenburg-Vorpommern, nous souhaitons vous présenter la pièce de l’ancien et du nouveau Premier ministre. Tout d’abord, cette pièce personnalisée a suscité des réactions remarquables. C’est sans doute l’une des plus belles pièces que nous avons créée dans la sphère politique.

La pièce a une dimension de 50 mm x 3 mm, en bronze avec un revêtement en or 24 carats et compléter par une coloration riche en détails sur les deux faces de la médailles. Sur la photo ci-dessous, nous pouvons voir sur l’avers de la médaille les contours de la région Mecklenburg-Vorpommern avec la signature estampée du ministre. Sur le revers, notre client a choisi de faire apparaître le blason de Mecklenburg-Vorpommern sur un fond sablé. La coloration en email dure est particulièrement claire et détaillée sur les armoiries de la région.

Très impressionné par le détail et la finesse de la pièce personnalisée, notre client s’est décidé pour un sachet en velours bleu marine avec impression de son logo. Une fois encore, nous retrouverons tous les détails de l’armoirie, ainsi que ses couleurs. Les sachets en velours offrent plus qu’un visuel superbe : ils permettent d’économiser l’espace. En effet, les pièces dans les sacs de velours ne marquent pas dans une poche intérieure d’une veste ou d’un costume.

La médaille, en combinaison des sachets en velours personnalisé, est dans l’ensemble un très beau projet que nous souhaiterions toujours produire avec beaucoup de plaisir, même dans les années à venir.

Pièce personnalisée du Mecklenburg Vorpommern       La pièce et son sachet en velours bleu, tous les deux avec le blason de la région.

Disclaimer : pour l’utilisation de la langue française courante, nos produits sont mentionnés comme « pièces ». Il est expressément noté qu’il ne s’agit que de médailles estampées individuellement et il ne s’agit en aucun cas de moyens de paiement anciens ou actuels.

Pièce de tourisme pour collectionneurs

Pièce de tourisme, individuellement frappée pour la ville Bernau et son commerce local.

Plus de 40 magasins à Bernau participent au Hussitentaler, une pièce de tourisme qui doit encourager les gens à acheter – et elle devient elle-même un souvenir

Un entretien avec Jeannette Schulze, responsable Marketing de la ville.

Mme Schulze, sur le devant du Bernauer thaler, vous pouvez voir un vieux bâtiment avec une tour à côté. Que veut montrer la pièce de tourisme?

Ce Hussitentaler est notre deuxième édition. L’original a été émis pour la première fois en 2015. La pièce montrait une vue dessinée et historique du centre-ville de Bernau près de Berlin. Le dos du premier thaler montrait les Hussites qui ont tenté en vain de s’emparer de notre belle ville au Moyen Âge – pour cette raison, nous célébrons encore chaque année le „Bernau Hussite Festival“. “

Pièce de tourisme, édition de 2016       Pièce de tourisme, édition de 2015

Avec la nouvelle édition en 2016, nous avons opté pour un autre motif: le four historique avec chaudière à gaz, monument industriel de nos services municipaux.

Quelle était l’occasion pour la nouvelle édition de votre pièce de tourisme ?

En 2016, l’institution Bernauer Stadtwerke a célébré son 25e anniversaire. C’était une bonne raison de faire estamper l’arrière de notre thaler avec la chaudière à gaz et le four.

Qu’est-ce qui était important pour vous lors de la conception du thaler?

Il était important pour nous que notre pièce de tourisme ressemble à une ancienne pièce de monnaie en cuivre. Parce que nous voulions combiner l’histoire de la ville avec le présent. La devise sur le devant est „10 Taler“, car nous ne proposons aucune devise de substitution.

Comment fonctionne le Hussitentaler?

Nous le donnons aux clients sous forme de bon d’une valeur de dix euros – ils peuvent ensuite être utilisés pour faire des achats chez nos commerçants. Cela fonctionne comme de l’argent comptant. Une quarantaine de magasins et cafés sont désormais concernés. Et il y en a de plus en plus! Les magasins nous rapportent ensuite leurs thalers et reçoivent la valeur monétaire.

Une pièce de tourisme stimule une excursion – et devient une destination en soi

Donc, le thaler ne circule pas librement, mais vous revient en utilisant le principe du bon?

Eh bien, c’est généralement le cas. En théorie, nous n’aurions pas à réorganiser les pièces de tourisme. Cependant, beaucoup de gens trouvent le thaler très beau. Peu de gens sont revenus de la première édition avec l’image du centre-ville.

Est-ce différent avec l’édition actuelle?

Pas vraiment. Ce thaler est également très populaire et est collecté plutôt que racheté.

Le thaler a-t-il manqué un peu l’effet que vous espériez?

Oui et non. En tant qu’entreprise de marketing urbain, nous avions espéré que l’introduction du taler donnerait vie au centre-ville, avec un pouvoir d’achat affluant dans la ville qui provient de la pièce de tourisme. Mais maintenant, d’un autre côté, beaucoup de gens nous visitent à cause du thaler. Parce que vous ne pouvez l’obtenir qu’ici sur place.

Le thaler renforce-t-il aussi les liens entre les Bernauois et leur ville?

Certainement. C’est aussi un aspect secondaire inattendu de notre campagne: que les habitants de notre ville s’y identifient manifestement de telle sorte que le thaler reste dans de nombreux foyers comme un objet de ville unique. Beaucoup se demandent déjà quand le prochain motif apparaîtra.

Avertissement : pour l’utilisation de la langue française courante, nos produits sont mentionnés comme « pièces ». Il est expressément noté qu’il ne s’agit que de médailles estampées individuellement et il ne s’agit en aucun cas de moyens de paiement anciens ou actuels.

Cérémonie d’initiation civique

Erdbeer Gutschein Taler

„Nous comblons un vide“ – pièces de monnaie pour la consécration des jeunes

 

Cette année, pour la première fois, la Barth Youth Consecration Association a offert une pièce de monnaie aux élèves de huitième année. Jusqu’à présent, il n’a reçu que des retours positifs, déclare le patron du club Jens Möckel.

 

M. Möckel, pourquoi la pièce est-elle si populaire?

L’âge de 14 ans est significatif: avec le rituel solennel de consécration des jeunes, les jeunes sont acceptés dans le groupe des adultes. Beaucoup de changements pour eux à partir de là. Toute la vie est devant eux. Avec toutes les nouveautés, cette pièce d’argent que nous vous offrons est quelque chose qui dure – et aussi un précieux souvenir d’un événement merveilleux.

Geschenk zur KonfirmationGeschenk zur Jugendweihe

Que voient les jeunes quand ils tiennent la pièce en main? Le recto décrit à la fois la cérémonie avec un spectacle laser – car vous pouvez voir des rayons sur la pièce. Dans le même temps, cependant, ces rayons indiquent également le soleil et donc l’avenir radieux qui attend les jeunes de huitième année. Ils peuvent également être trouvés sur la pièce, car les jeunes danseurs sont représentés devant les rayons. Et au dos … … nous avions notre logo gravé avec le thaler avec le sceau de l’Association de consécration des jeunes Barth.

La Barth Youth Consecration Association existe depuis 1992. Quelle était votre préoccupation lors de sa création?

Peu de temps après la chute du Mur, personne ne s’est senti responsable du processus de consécration des jeunes dans de nombreux endroits. Il y en avait encore un besoin. À l’époque de la RDA, les écoles organisaient les consécrations des jeunes, mais le sujet était chargé idéologiquement. Ainsi, en tant que divers acteurs bénévoles, nous avons pris l’initiative et nous avons uni nos forces. C’était juste une sorte d’initiative citoyenne – nous avons demandé qui serait intéressé à participer. Enfin, 13 personnes ont fondé l’association en tant qu’association indépendante en 1992. Je les ai rejoints en 1993 et ​​j’en ai maintenant la présidence pendant 15 ans. La Barth Youth Consecration Association existe depuis 1992. Quelle était votre préoccupation lors de sa création? Peu de temps après la chute du Mur, personne ne s’est senti responsable du processus de consécration des jeunes dans de nombreux endroits. Il y en avait encore un besoin. À l’époque de la RDA, les écoles organisaient les consécrations des jeunes, mais le sujet était chargé idéologiquement. Ainsi, en tant que divers acteurs bénévoles, nous avons pris l’initiative et nous avons uni nos forces. C’était juste une sorte d’initiative citoyenne – nous avons demandé qui serait intéressé à participer. Enfin, 13 personnes ont fondé l’association en tant qu’association indépendante en 1992. Je les ai rejoints en 1993 et ​​j’en ai maintenant la présidence pendant 15 ans.

 

Tout est basé sur le volontariat?

C’est comme ça. Nous sommes sept membres depuis de nombreuses années maintenant, qui ont mis en place la consécration des jeunes à Barth. 24 ans, c’est long – nous avons renforcé la continuité année après année. Avec quels cadeaux avez-vous commencé avant de tomber sur la pièce pour l’année de consécration des jeunes 2016/17? Nous avons commencé avec des livres, comme c’était courant à l’époque de la RDA – d’abord le lexica, puis le livre „Mecklembourg Poméranie occidentale: un portrait pour les jeunes“. L’année suivante, nous avons remis des sets d’écriture, puis un CD avec le programme du festival. Les années suivantes, nous avons sélectionné le film «La mer Baltique vue d’en haut» et donné une photo aérienne de la ville de Barth comme impression.

 

Comment est née l’idée de la pièce?

Pour l’année précédente 2015/16, j’avais déjà suggéré d’essayer quelque chose de différent. Je voulais essayer une nouvelle approche. Lors d’une conversation avec un ancien participant à la consécration des jeunes, le désir de quelque chose de durable est né. Au début, nous avons pensé à un gobelet ou à des verres. Mais ensuite, il est tombé comme des écailles de nos yeux: une pièce de monnaie est le cadeau parfait! Comment avez-vous procédé alors – de l’idée à la mise en œuvre? Grâce à nos recherches, nous avons trouvé le thaler très rapidement. Nous avons ensuite développé la mise en page avec l’agence de Berlin. Des échantillons m’ont été envoyés – nous avons également dû considérer le prix. Mais alors de toutes les variantes en bronze, cuivre, argent et or, nous avons préféré la pièce en argent – pour nous, c’était la plus haute qualité et la plus belle. Lorsque la dernière ébauche a été rédigée, je me suis dit: «C’est tout.» Jusqu’à présent, la réponse a été positive. En outre, nous avons déjà eu des demandes de renseignements de la part du Heimatverein Barth, d’où nous avons obtenu la pièce.

 

En parlant de prix – comment avez-vous financé la pièce?

Les parents paient un certain montant pour l’ensemble de l’événement. Il contient alors tout, des préparatifs à la cérémonie, la location de la salle, la musique et le cadeau. Combien de personnes font encore la consécration des jeunes? À Barth, nous avons deux classes au lycée, trois classes au lycée et à l’école spécialisée. Nous nous occupons également des jeunes de l’école régionale de Zingst et de l’école libre de Prerow. C’est toujours la 8e année, nous accueillons en moyenne entre 140 et 150 participants par an. Si vous regardez le nombre total d’étudiants, c’est un bon trois quarts du total. Comment expliquez-vous que la consécration des jeunes soit toujours aussi populaire? Nous sommes complètement éloignés de toute influence politique ou idéologique. Beaucoup ici dans la région ne sont pas religieux, donc ni protestants ni catholiques. J’ai également eu des participants qui ont fait les deux, la consécration et la confirmation des jeunes. L’avantage du Jugendweihe est que vous le célébrez avec vos camarades de classe.

 

Quand la politique, la religion et l’idéologie disparaissent – de quel contenu remplissez-vous l’événement?

Différents cours réalistes sont inclus dans notre préparation: Nous proposons aux étudiants un cours de danse, un certificat de secourisme pour leur permis de conduire et une visite au théâtre. Tout sur une base volontaire. Il est très difficile de faire sortir les jeunes de leur réserve, de les inspirer. Nous avons réussi à le faire dès le départ avec le certificat de secourisme – environ 90 participants l’utilisent toujours. Un troisième participe au cours de danse – sur 145 participants cette année, 46 ont suivi le cours de danse. Nous avons commencé avec huit participants! À cet âge en particulier, un rituel comme celui-ci est d’une importance énorme. Nous remplissons un vide avec notre offre.

Avertissement : pour l’utilisation de la langue française courante, nos produits sont mentionnés comme « pièces ». Il est expressément noté qu’il ne s’agit que de médailles estampées individuellement et il ne s’agit en aucun cas de moyens de paiement anciens ou actuels.

Coins de la marine nationale allemande

Vérification des pièces avec l’équipage

Le médecin du navire Fabian Szillat a fait fabriquer un coin pour les participants à son cours.

„Bien sûr“, dit Fabian Szillat, il a son coin „toujours avec lui“. Les coins sont aussi populaires auprès des aviateurs de l’armée de l’air que des membres de la marine – c’est donc une question d’honneur pour le jeune médecin de bord d’avoir son coin dans sa poche à tout moment. Quelqu’un pourrait faire un contrôle des coins. Comme il a terminé sa formation de médecin de bord au début de 2017, son coin lui rappelle non seulement le fort sentiment d’unité avec les 16 autres participants et le plaisir qu’il a eu lors du surprenant contrôle de la coin, mais aussi tout ce qu’il y a appris.

 

Cette connaissance se reflète sur la pièce : alors que le revers montre le logo de l’unité mère, l’avers montre une frégate de classe 124, un sous-marin et un hélicoptère „Sea King“ devant la silhouette de l’Europe du Nord. En arrière-plan, on peut voir l’eau. Trois idiomes maritimes latins entourent la conque.

 

Selon Szillat, la Pièce témoigne de ce que l’on peut faire en tant que médecin de bord : Soit vous allez chez les aviateurs de la marine à Nordholz, il y a un cabinet de médecin de l’aviation, soit vous décidez de servir dans les sous-marins. Et puis il y a les frégates pour les médecins qui appartiennent à un navire et qui partent avec lui – comme Fabian Szillat. Mais le facteur plaisir n’a pas non plus été négligé dans le cours.

 

„La formation de médecin de bord dure un an au total, le cours deux mois – pour que vous grandissiez ensemble“, explique le colonel Szillat, qui est non seulement médecin, assistant chirurgical et futur médecin urgentiste, mais aussi, depuis cette année, médecin de bord, médecin plongeur et médecin de vol sur la frégate 125 de l’équipage ALPHA du 4e escadron de frégates à Wilhelmshaven.

 

En tant que médecin de bord, la toute nouvelle frégate „Baden-Württemberg“ fait désormais partie de la flotte. Sur „son“ navire, qui est actuellement en cours d’essai dans les eaux de la mer du Nord et de la mer Baltique avant de partir pour d’autres parties du monde, Fabian Szillat ne se contente pas de traiter la toux, les rhumes et les enrouements, mais conseille également le commandant et s’occupe des questions d’hygiène et de médecine – en d’autres termes, il est un médecin polyvalent.

 

„En fait, je suis un peu comme le médecin de famille des soldats“, dit le médecin avec un sourire. Son navire ne quitte donc le port que lorsque le médecin est à bord. Après tout, en temps de paix comme en temps de guerre, la Bundeswehr veille à ce que les soins médicaux soient similaires à ceux fournis aux soldats en Allemagne.

 

„En raison de la diversité de leurs tâches, les navires sont généralement relativement éloignés du port le plus proche par rapport aux bateaux“, explique M. Szillat. Il doit donc pouvoir s’occuper d’une patiente éventuellement enceinte et traiter un appendice enflammé – après tout, il se peut que la frégate soit à deux jours de voyage du continent.

 

Le médecin du navire est également responsable de toutes les questions d’hygiène, des échantillons d’eau potable aux inspections de la cuisine. En outre, le médecin de chaque navire est également formé à la médecine de sauvetage. „En temps de paix, nous pouvons fournir aux soldats des soins normaux, nous sommes comme l’ambulance d’urgence dans la rue“, décrit le médecin de la Bundeswehr. En conséquence, les frégates sont équipées de manière à pouvoir suivre un hôpital de district et une petite unité de soins intensifs.

 

Grâce à sa formation, Szillat est également bien préparé aux situations de guerre – le médecin est tout aussi bien équipé pour traiter un grand nombre de blessés que pour les chocs, la prévention des fuites ou les incendies sur le navire. Tout est pratiqué régulièrement. „Bien sûr, nous pratiquons souvent le combat afin d’être prêts à faire face à une urgence – même si, heureusement, cela ne s’est pas encore produit“.

 

Le cours ayant réuni les participants, le cadeau d’adieu devait être plus qu’une simple photo de groupe pour le responsable et toutes les personnes concernées. „La pièce a été très bien reçue“, déclare le médecin du navire, M. Szillat. Et s’il y a suffisamment de membres de l’équipage ensemble, „l’un d’entre nous appellera certainement à pile ou face“.

Communauté de Thaler

regionalwährung

Quatre paroisses, une pièce

Gemeinde Gutscheine
Jubilé, honneur, anniversaire: Comment le «Voucher Thaler Herxheim» relie les communautés du sud du Palatinat de Herxheim, Herxheimweyher, Insheim, Rohrbach. Une conversation avec le maire Hedi Braun.

citty Coin

Madame Braun, vous êtes maire de la communauté de Herxheim depuis 2015 et l’initiatrice du bon thaler. Comment avez-vous eu l’idée?

Quand j’ai repris le bureau, je voulais rendre les occasions festives comme les honneurs, les anniversaires et les récompenses plus intéressantes qu’avec une bouteille de secco ou un bouquet de fleurs. Dans le même temps, j’avais décidé d’accompagner les entreprises et les prestataires de services dans nos quatre communautés. Un bon était évident.

Pourquoi un bon?

A partir d’un certain âge, chacun a ce qu’il veut de nos jours. Avant de recevoir un cadeau avec lequel il ne peut rien faire, il vaut mieux recevoir un bon. Surtout dans une petite communauté comme la nôtre – avec plus de 50 participants, il existe un large éventail d’options où vous pouvez échanger votre bon, le thaler local.

Comment avez-vous procédé?

Notre recherche intensive en ligne a révélé qu’il existe la possibilité de faire frapper une pièce par leThaler. J’ai tout de suite accepté cela. Apparence, qualité, options de conception individuelles, tout était parfait. Nous avons donc opté pour le „bon thaler local“ comme futur cadeau.

Qu’est-ce qui était important pour vous en matière de design?

Je voulais créer un instrument qui servirait tout le monde, qui serait beau et renforcerait notre région et notre communauté. Une pièce frappée avec notre design local me semblait parfait.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans le Thaler local – une pièce de monnaie que dans le papier?

Une pièce représente bien plus: notre thaler local a l’air vraiment bien, il a l’air super! Je doute que nous ayons pu le gérer avec un bon papier. Une pièce de monnaie, en revanche – d’autant plus que cette pièce chic et expressive – signale la valeur. Avec le papier, on ne sait jamais: le bon est-il infalsifiable? Et se plie-t-il facilement? Ensuite, il n’a plus l’air beau. De plus, il fallait que ce soit quelque chose qui soit peu coûteux et facile à utiliser, et que nous pourrions facilement expliquer en termes d’efforts bureaucratiques.

Comment avez-vous convaincu les clubs, les commerçants et les prestataires de services?

J’ai continué mon chemin et j’ai marché d’un magasin à l’autre sur notre rue principale, j’ai parlé de l’idée d’un Thaler local, j’ai demandé si les propriétaires voulaient participer – je n’ai pas eu besoin de longtemps pour convaincre, la réponse a été énorme! Ils ont tous hâte de tenir dans leurs propres mains les pièces frappées uniquement pour notre communauté.

Combien d’entreprises locales participent?

À ce jour, plus de 50 commerçants et prestataires de services participent et vont accepter nos Thalers locaux, y compris des boulangers, des bouchers, des théâtres, des fermes, des conseillers en voyages, des restaurants, des cabinets de physiothérapie – les participants viennent de tous les domaines.

Quel espoir associez-vous à l’utilisation de la pièce?

D’une part j’espère l’utiliser pour faire avancer notre économie, d’autre part je veux renforcer notre sens de la communauté. La monnaie locale avec notre motif individuelle devrait aider à cette fin.

Quand le Thaler est-il utilisé?

Dès mi-février 2017, c’est-à-dire très prochainement! La pièce frappée individuellement pour nous est tellement bien appréciée que nous avons décidés qu’elles seront également accessible à l’achat. Qui le souhaite peut acheter ses Thalers au stand d’information à la mairie. Nous fournissons un flyer avec les informations concernant les commerces participants avec. Chacun pourra sélectionner son design préféré. Je m’attends à ce que ce concept de monnaie locale en pièces individuellement frappées plaise aussi aux touristes.

Quelle est l’attrait particulier de cette pièce frappée pour vous?

Que tant de gens participent! Et cela est certainement également dû à la haute qualité de la pièce. La bonne chose est: le concept fonctionne.

Challenge Coins

Wie werden Coins verwendet

RÈGLES DU „DÉFI“ DU COIN MILITAIRE TRADITIONNEL

 

Voici les règles pour tous ceux qui souhaitent utiliser les coins de manière classique.

 

DÉBUT

Le défi peut commencer de plusieurs manières. Par exemple, vous pouvez montrer votre coin à votre groupe en la maintenant en l’air et de vous manifester bruyamment: les coin’s de votre unité devront faire l’objet d’un contrôle. Une autre façon plus discrète consiste à glisser tranquillement son coin sur une table ou comptoir pour que le coin puisse tomber bruyamment, entendu de tous. Quand le coin tombe et que le son soit assez audible pour tous, le défi commence! Les coins des autres de l’unité seront contrôlés. Le défi rappelle à tous les membres de l’unité que leur coin doit toujours être avec eux.

Bundeswehr Coin     Militär Coins

EN BREF

A. En réponse au défi, toutes les personnes défiées doivent montrer leur coins. B. Cependant, si pour diverses raisons, vous ne pouvez pas ou ne voulez pas montrer votre coin, vous devez payer une tournée au lanceur du défi et toute l’unité.
C. Lorsque tous les membres de l’unité montrent leur coin, le lanceur du défi doit payer sa tournée.
D. Si la tournée n’est pas assumée par l’un ou l’autre, cela sera considéré comme une méchanceté. En guise de pénalité, la pièce doit être remise au chef de l’unité.

LIEU ET HEURE

Les défis sont autorisés PARTOUT et EN TOUT TEMPS.

EXCEPTIONS:

Il n’y a pas d’exception aux règles. Elles s’appliquent aux membres de l’unité.Si le défi est là, chaque membre de l’unité aura la possibilité d’utiliser un pas et sa propre longueur de bras pour aller chercher et montrer son propre coin. Si cela ne fonctionne pas – DÉSOLÉ !

Army Coin